Les problèmes sociaux et les règles de l’individualité contemporaine

Marcelo Otero
Jeudi 1er septembre 2016 à 15 h

Marcelo Otero, qui vient de publier Les fous dans la cité (2015) est auteur de plusieurs publications importantes sur la santé mentale, l’itinérance et, plus généralement, les problèmes sociaux. Il proposera dans cette communication une vue globale sur l’évolution des sociétés postmodernes depuis une quarantaine d’années, au regard d’une problématique centrée sur la question sociale dans son rapport à l’individualisme contemporain. Il posera de manière synthétique les jalons d’une analyse qui identifie les injonctions contradictoires qui interpellent les individus dans nos sociétés, où « le social » réinventé dans le creuset de l’individualité contemporaine, apparaît tantôt comme une forme d’émancipation, tantôt comme une aliénation.

Les représentations sociologiques de la question sociale ont été ébranlées de manière décisive au cours des 40 dernières années. La discussion large des principales caractéristiques de la socialité contemporaine – nous en aborderons sept – nous permettra d’avancer l’hypothèse que les individus sont aujourd’hui plus que jamais tiraillés entre deux injonctions contradictoires et complémentaires : conformité et singularité. Dans un contexte d’ambivalence profonde entre contrôle et aide, démocratie et manipulation, science et politique, mobilisation et gestion, pluralisme et intégration, cette communication propose de repenser une problématique sociologique classique qui est structurellement travaillé par la redéfinition des questions sociales et l’actualisation des pratiques de citoyenneté, à savoir : les problèmes sociaux.